Fred Alpi

Entreprise Dieu & fils
Paroles et musique: Fred Alpi



Un jour que j'attendais une femme, planté sur un trottoir
A l'angle d'une rue
J'étais là depuis un quart d'heure, elle était en retard
Bien entendu
Un homme s'est approché de moi, sûrement par hasard,
Je n'l'avais jamais vu

J'ai en mémoire ces quelques mots
Qu'il m'a donnés comme un cadeau
Il m'a dit "faut qu'on en finisse
Avec l'entreprise dieu & fils"

Il m'a raconté son histoire, sordide à en crever,
en vomissant sa vie
Les sorciers lui disaient souvent "il faut te résigner,
C'est Dieu qui t'a puni"
Il se demandait pourquoi encore ce Dieu-là voulait
Qu'on lui dise merci

J'ai en mémoire ces quelques mots
Qu'il m'a donnés comme un cadeau
Il m'a dit "faut qu'on en finisse
Avec l'entreprise dieu & fils"

Et la femme que j'attendais, trois quarts d'heure de retard,
Mais elle est apparue
Elle avait assez mal dormi, à cause d'un cauchemar
Où chantant dans les rues
De jeunes croyants soufflaient un vieux vent de préhistoire
Déjà morts avant d'avoir vécu

J'ai en mémoire ces quelques mots
Qu'elle m'a donnés comme un cadeau
Elle m'a dit "faut qu'on en finisse
Avec l'entreprise dieu & fils"