Christophe Mali

Je vous emmène [ Le curé de ma chapelle ]


Le curé de ma chapelle connaît le bon Dieu
Il le veille à la chandelle, lui parle un peu
Quand le Seigneur lui répond, le curé acquiesce
Et déguste son litron comme un vin de messe

Le curé de ma chapelle connaît le bon Dieu
Et si le bon Dieu lui parle et bien c'est pour le mieux
Et voilà notre curé en conversation
Caché derrière l'autel, Je lui réponds

Ah! Enfant de choeur dévoué jusque-là
Ah! Parsemé de quelques alléluias

Le curé de ma chapelle connaît le bon Dieu
Et depuis une semaine le tutoie un peu
Chaque nuit en son église et en bon Chrétien
Il enfile sa chemise et rejoint son copain

Le curé de mon vilage est aux petits soins
Ca papote ça papote avec le divin
C'est qu'au bout de trois quarts d'heure moi je n'en peux plus
C'est fou comme les curés ont la langue bien pendue

Ah! Parsemé de quelques alléluias
Ah! Enfant de choeur dévoué jusque-là

Le curé de mon village est illuminé
Est-ce d'avoir croisé la vierge, d'en avoir rêvé
Je pourrais m'en arranger, réaliser son rêve
Ma copine Elisabeth prendra la relève

Notre curé est aux anges, le voilà comblé
C'est qu'il ferait bien la planche dans le bénitier
Je prépare mes répliques que je sers la nuit
Savourant derrière l'autel le rôle de ma vie

Ah! Enfant de choeur dévoué jusque-là
Ah! Parsemé de quelques alléluias

Le curé s'est fait la belle juste ce matin
Après son dernier baptême, mon père s'est éteint
Pendant l'eucharistie des funérailles
En allumant un cierge, un doute m'assaille

Mais mon père s'est fait la belle laissant derrière lui
Dans ma cachette sous l'autel, un manuscrit
Et dans cette lettre écrite de sa main
Mon père me remercie d'avoir joué son pantin

Ah! Enfant de choeur dévoué jusque-là
Ah! Parsemé de quelques alléluias

Ah! Enfant de choeur dévoué jusque-là
Ah! Parsemé de quelques alléluias